Si ce message ne s'affiche pas correctement, cliquez sur ce lien .

La lettre électronique du Centre Documentaire du CoDES 04 - Jeudi 30 avril 2020 - Lettre le Confinement responsable N° 12
Actualités

LE CONFINEMENT RESPONSABLE - Lettre N° 12

image covid lettre

Le confinement n’impose heureusement pas l’abstinence ! Pour autant il nécessite que nous ayons des réponses aux questions que soulève l’arrivée de ce virus dans notre vie intime.

De surcroît, les risques inhérents à la sexualité ne disparaissent pas, pas plus que les règles et principes d’une contraception bien comprise et gérée par chacun conformément à ses souhaits.

Enfin, le dé-confinement annoncé ne supprimera pas les précautions à avoir vis-à-vis du CoVID 19.  

C’est pour toutes ces raisons que nous avons décidé d’aborder, avec les connaissances actuelles les questions de la sexualité en période de pandémie.

Nous vous en souhaitons bonne lecture et bon usage.

Cordialement, l’équipe du Comité départemental des Alpes de haute Provence, toujours à vos côtés.

Sexe, COVID et distanciation sociale

  image sexe covid et distanciation sociale

Distanciation sociale : en plus qu’une expression ou une directive gouvernementale, il s’agit d’un questionnement sur la façon dont on utilise son corps dans les relations sociales, y compris les relations sexuelles. Tandis que certains ont besoin de distance physique, pour d’autres plus tactiles, le besoin de contact est important.

Au-delà des précautions universelles et des gestes barrières, les relations sexuelles impliquent également une réduction des risques vis-à-vis de la transmission des IST.

Voici quelques questions qui peuvent se poser dans le cadre du confinement au temps du COVID :

Est-ce que je peux avoir des relations sexuelles pendant le confinement ?

Le coronavirus est-il une Infection Sexuellement Transmissible (IST) ?

Le coronavirus se transmet-il par le baiser ?

Et si je désinfecte mes organes génitaux avant le sexe ?

Qu’est-ce que je fais avec mes sex toys ?

Est-ce que je peux continuer à avoir des relations sexuelles avec mon/ma partenaire actuel’le ?

Est-ce que je peux faire de nouvelles rencontres ?

 

https://www.sida-info-service.org/sexe-covid-et-distanciation-sociale/

Source : Sida Info Service.org


Covid-19 : la sexualité confinée

  image COVID 19 La sexualite confinee

Notre intimité peut se sentir chahutée en ces temps de confinement. Quelles pratiques mettre de côté ? Le Covid-19 peut-il se contracter par voie sexuelle ? Comment faire si vous n’êtes pas confiné(e) avec votre conjoint(e) ? Eclairages de Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue.

Le Covid-19 n’est pas une infection sexuellement transmissible, mais…  

Ce virus n’est «  pas transmissible par les zones et les sécrétions génitales (sperme, sécrétions vaginales), comme peuvent l’être le virus du VIH ou l’herpès génital  », déclare Gilbert Bou Jaoudé, médecin sexologue et directeur scientifique de la plateforme de consultation à distance Charles.co . S’il se transmet pendant un rapport sexuel, ce ne sera que lorsque vous embrassez votre partenaire. Gouttelettes de salive et sécrétions sont autant de vecteurs viraux. Notez également que le Covid-19 se retrouve en revanche dans les selles, entraînant un risque de contagion en cas de rapports anaux.

Pour les couples confinés ensemble 

Si vous êtes confinés depuis le début de la semaine avec votre conjoint, avec peu voire pas de contacts avec d’autres personnes, alors vous n’avez rien à changer dans vos rapports sexuels. Limitez en revanche l’usage du French kiss.  

Si vous ou votre conjoint présentez des symptômes type fièvre, toux, céphalées, maux de gorge, alors vous êtes à risque de Covid-19. Mieux vaut éviter les rapports sexuels (vous n’aurez d’ailleurs sans doute pas la tête à ça). Idem évidemment si vous êtes positifs au Covid-19.

Pourquoi ne pas tester «  le sexe virtuel  », quand bien même vous vivez ensemble ? Ou encore «  le sexe indirect  » ? propose Gilbert Bou Jaoudé,. C’est-à-dire ? «  Se masturber individuellement, en se regardant ou pas, [en utilisant] un parfum que l’autre utilise et qu’on ressent peut être utile pour plonger plus facilement dans le  délire sexuel  ». Si vous en avez, vous pouvez aussi utiliser «  des sex-toys télécommandés  ».  

En couple mais confinés séparément 

Si l’envie vous en prend, transformez cette mise à distance en booster de libido, en échangeant par téléphone, texto, mail, webcam. «  Pour beaucoup de personnes, les messages écrits et les discussions ‘virtuelles’ permettent de se dire plus de choses, de ‘se lâcher’, d’évoquer des sujets qu’ils/elles n’oseraient pas évoquer de visu et parfois de faire des choses virtuellement qu’on ne ferait jamais réellement mais qui resteront comme un fantasme commun.  »  

Adeptes des sites de rencontres ou relations éphémères 

Il est recommandé «  d’éviter les rencontres et les rapports sexuels pendant cette période d’épidémie  ». Pas de privation de liberté bien sûr, juste un peu de civisme en ces temps compliqués. «  Vous ne pouvez pas savoir si la personne que vous rencontrez est porteuse ou non du virus ; de même, vous risqueriez de contaminer la personne en toute ignorance à cause de votre état  », décrit Gilbert Bou Jaoudé. Un risque d’autant plus important que les patients asymptomatiques sont à l’origine de plus de la moitié des nouvelles transmissions.

En attendant, et consentement oblige bien sûr, vous pouvez expérimenter le sexe virtuel (texto, webcam…), un peu plus transgressif. Et pour une fois «  on ne va pas vous dire d’arrêter d’être avec votre smartphone ou devant vos écrans  ». Cette pratique peut d’ailleurs épicer vos futurs échanges. «  Plus tard, la rencontre physique, pourrait même avoir une autre saveur s’il y a eu des jeux sexuels virtuels avant, avec une forme de complicité débutante déjà.  »

https://destinationsante.com/covid-19-la-sexualite-confinee.html

Source : Destination Santé – L’information Santé au quotidien


  "Le safe sex au temps du corona"

  image comment bien vivre sa sexualite

En cette période d’épidémie mondiale, les recommandations de distanciation sociale s’appliquent également aux pratiques sexuelles.

Le département de santé de la ville de New York a publié un guide bienveillant sur les pratiques de « safe sex » au temps de l’épidémie de COVID-19. Elles sont transposables à notre pays et ont été traduites par le site vih.org :

  1. Privilégier un cercle très restreint de partenaires
  2. Adapter  vos pratiques
  3. Faire une pause dans la PrEP
  4. Renouveler une ordonnance pour la PrEP
  5. Trouver de l’information sur les réseaux sociaux
  6. Effectuer un test de dépistage à domicile
  7. Contacter les associations
 

https://vih.org/


 

  image la contraception au temps du confinement


Santé publique France travaille pour améliorer la santé sexuelle de chacun

mieux se connaître, se respecter et respecter son partenaire, lutter contre les discriminations et les violences, choisir sa contraception et éviter les infections sexuellement transmissibles.

Santé publique France incite chacun à s’informer et à diminuer sa consommation.

  image OnSexPrime

 

image choisir sa contraception

 

image Info IST

  image sida info service

image Sante BD

Fiches Sexualité, contraception sous forme de dessins et de texte écrit en Facile à lire et à comprendre.

https://www.santepubliquefrance.fr/l-info-accessible-a-tous/vie-affective-et-sexuelle

Source : Santé Publique France


Un compte Instagram dédié aux droits sexuels et nommé Mysexmyrights

par la Chaire Unesco Santé sexuelle et Droits Humains.

La chaire constate que nous sommes face à une réalité alarmante : la méconnaissance des droits sexuels engendre violences, abus, harcèlement et diverses discriminations… Elle promeut les droits sexuels à travers la connaissance des lois et l’éducation aux valeurs humanistes.

Les publications proposent des visuels percutants et des renvois vers les informations fiables, sur les lois et les valeurs éthiques, présentes sur le site de la Chaire UNESCO afin d’interpeller les utilisateurs d’Instagram et les amener à s’interroger et dialoguer sur leurs droits

Clic vers le compte INSTAGRAM


Coronavirus et sexe : quoi faire et ne pas faire en période de distanciation sociale

The Conversation – 01/04/2020

https://theconversation.com/coronavirus-et-sexe-quoi-faire-et-ne-pas-faire-en-periode-de-distanciation-sociale-134632

« Le sujet dont se soucie actuellement le monde entier est le nouveau coronavirus. Dans ce contexte, à titre de chercheur en neurosciences du sexe et de partisan du sexe positif, j’écris cet article avec plusieurs objectifs en tête : informer les lecteurs et lectrices du rapport entre le sexe et la pandémie actuelle, et prévenir la diffusion de mythes et de fausses informations dans un environnement social troublé. »


IREPS Nouvelle-Aquitaine – La minute doc #8 Vie affective et sexuelle – L’amour au temps du confinement https://irepsna.org/la-minute-doc-8-vie-affective-et-sexuelle/

Partage de 2 vidéos de la chaire UNESCO Santé Sexuelle & Droits Humains

« Le confinement : un virus pour le couple » Marie-Noëlle Chaban et « Désir, plaisir et fantasme pendant le confinement » Thierry Troussier


IREPS Nouvelle-Aquitaine – La minute doc #14 Vie affective et sexuelle – Accès à la contraception facilitée https://irepsna.org/covid-19-la-minute-doc-14-vie-affective-sexuelle/

 

 Merci de relayer cette Newsletter auprès de votre réseau.

Retrouvez les archives de la lettre électronique du CoDES 04.

42 boulevard Victor Hugo – 04000 DIGNE-LES-BAINS
Tél. : 04 92 32 61 69 - Fax : 04 92 32 61 72 - codes.ahp@wanadoo.fr
www.codes04.org

M. Yves Durbec, Directeur
Mme Valérie Maurel, Assistante de gestion/Chargée de documentation

Horaires d’ouverture au public :
Lundi, Mardi de 14h à 16h
Mercredi de 9h à 12h et de 14h à 16h
Jeudi, Vendredi de 9h à 12h

Pour vous inscrire ou ne plus recevoir cette lettre d'informations