Fortes chaleurs, canicule : les enjeux de santé

Alerte vagues de chaleur.jpg

En France, on parle de canicule lorsque la moyenne sur au moins trois jours consécutifs des températures minimales et maximales dépasse des seuils définis pour chaque département. Les seuils varient de 17°C à 24°C la nuit, et de 32 à 36°C le jour, selon les départements.

En dessous de ces seuils, on considèrera que ce sont de fortes chaleurs.
Lorsqu’il fait très chaud, la température du corps aura tendance à s’élever. Pour réguler la température et se maintenir à 37°C, le corps va devoir mettre en place plusieurs mécanismes.

Cependant de fortes chaleurs peuvent rapidement dégrader l’état de santé des personnes les plus fragiles voire même provoquer des décès prématurés. Cela est un problème majeur de santé publique notamment avec le réchauffement climatique, déjà présent et qui s’aggravera dans les années à venir. Dans ce contexte, Santé publique France étudie l’impact sanitaire réel des canicules.

image attention canicule

Ma santé peut être en danger quand ces 3 conditions sont réunies :

  • il fait très chaud,
  • la nuit, la température ne descend pas, ou très peu,
  • cela dure plusieurs jours.

Quels sont les risques liés à la canicule


L’exposition d’une personne à une température extérieure élevée, pendant une période prolongée, sans période de fraîcheur suffisante pour permettre à l’organisme de récupérer, est susceptible d’entraîner de graves complications

  • La chaleur fatigue toujours,
  • Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur,
  • Les périodes de fortes chaleurs sont propices aux pathologies liées à la chaleur, à l’aggravation de pathologies préexistantes ou à l’hyperthermie. 

Les personnes fragiles et les personnes les plus exposées à la chaleur sont particulièrement en danger

image Quelles sont les personnes les plus vulnerables

 

La chaleur est surtout pénible :

  • quand le corps ne s’est pas encore adapté (au début de la vague de chaleur),
  • quand elle est humide (la sueur ne s’évapore pas) et qu’il n’y a pas de vent (la vapeur d’eau reste comme « collée » à la peau),
  • quand la pollution atmosphérique vient ajouter ses effets à ceux de la chaleur.

Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer AVANT les premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Quelles sont les personnes à risque ?

Les personnes âgées de plus de 65 ans

Lorsque l’on est âgé, le corps transpire peu et il a donc du mal à se maintenir à 37°C. C’est pourquoi la température du corps peut alors augmenter : on risque le coup de chaleur (hyperthermie – température supérieure à 40°C avec altération de la conscience). Les personnes âgées sont aussi exposées à l’hyponatrémie (baisse du taux de sodium dans le sang) si elles s’hydratent trop.
 

Recommandations pour les personnes agées

Les nourrissons et les enfants, notamment les enfants de moins de quatre ans.

En ce qui concerne l’enfant, le corps transpire beaucoup pour se maintenir à la bonne température. Mais, en conséquence, il perd de l’eau et il risque la déshydratation.
 

Recommandations pour vos enfants

Les femmes enceintes sont particulièrement concernées par les gestes de prévention qui sont à suivre avec attention.
D’autres personnes sont également susceptibles d’être plus à risque en période de canicule
  • Les personnes confinées au lit ou au fauteuil.
  • Les personnes souffrant de troubles mentaux (démences), de troubles du comportement, de difficultés de compréhension et d’orientation ou de pertes d’autonomie pour les actes de la vie quotidienne.
  • Les personnes ayant une méconnaissance du danger.  
  • Les personnes souffrant de maladies chroniques ou de pathologies aiguës au moment de la vague de chaleur.
  • Les personnes en situation de grande précarité.
  • Les personnes sous traitement médicamenteux au long cours ou prenant certains médicaments pouvant interférer avec l’adaptation de l’organisme à la chaleur. Les médicaments peuvent aggraver les effets de la chaleur.
    - Ces problèmes doivent être abordés avec le médecin traitant et le pharmacien avant l’été.
    - En cas de problèmes de santé ou de traitement médicamenteux régulier, demander à son médecin traitant quelles sont les précautions complémentaires à prendre avant l’été (adaptation de doses, arrêt du traitement ?).
  • Les sportifs
  • Les travailleurs en plein air

Recommandations pour les personnes travaillant à l’extérieur

Numéro utile

  • La plateforme téléphonique du public, Canicule info service au 0800 06 66 66,  permet d’obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage, en particulier les plus fragiles.
  • Elle est joignable du lundi au samedi de 9h à 19h  (appel gratuit depuis un poste fixe en France, de 9h à 19h).

 

 image pendant les fortes chaleurs protegez vous

Consulter le site du gouvernement

Dernière mise à jour le 14.06.2022