La Veille du CRES PACA - COVID 19 - Lettre N° 65

 

 

N° 65 - 10 décembre 2020

Nouvelles mesures pour la phase 2 du déconfinement

Face à une situation sanitaire moins bonne qu’anticipé, le Premier ministre a annoncé jeudi 10 décembre de nouvelles mesures à partir du 15 décembre :

  • un couvre-feu de 20 heures à 6 heures du matin, y compris le soir de la Saint-Sylvestre mais levé le soir du 24 décembre ;
  • en journée, les attestations de déplacements ne seront plus nécessaires, les déplacements sont autorisés sur tout le territoire. Cependant, pendant le couvre feu, les déplacements seront soumis à condition, avec une attestation ;
  • tous les lieux accueillant du public (cinémas, théâtres musées..) resteront fermés au moins trois semaines de plus ; le 7 janvier, la situation sera réévaluée.

Gouvernement, 10 décembre 2020

Voir la conférence de presse


La jeunesse dans la crise Covid : impactée, entravée mais volontariste et qui refuse le fatalisme

C’est le portrait d’une jeunesse sous pression, fortement percutée dans sa vie quotidienne par la Covid-19, extrêmement lucide sur les difficultés, mais en même temps prête à rebondir que décrit l’étude ELABE pour le Cercle des Economistes.

ELABE, 2020-12-09

En savoir plus

 

Les communiqués officiels

Surveillance du SARS-COV-2 dans les élevages de visons : bilan des investigations

Les analyses RT-PCR réalisées depuis mi-novembre dans le cadre d'un programme scientifique conduit par l'ANSES pour définir le statut sanitaire des 4 élevages de visons français vis-à-vis du virus SARS-COV-2 sont achevées.

Ministère des Solidarités et de la Santé, 9 décembre 2020

Lire le communiqué


Pour une stratégie vaccinale qui prenne en compte la particulière vulnérabilité somatique des patients en psychiatrie

A l’heure de la mise en oeuvre de la stratégie vaccinale contre le SARS-CoV-2, le groupe ressources de la Conférence nationale des présidents de CME de CHS alerte sur les points suivants :

  • L’âge élevé (au-delà de 65 ans) et les comorbidités somatiques ont été identifiés comme facteurs de risque avérés d’hospitalisation ou de décès en cas de contamination par le SARS-CoV-2.
  • L’espérance de vie des patients souffrant d’une pathologie psychiatrique chronique est réduite de 10 ans par rapport à la population générale, en raison, entre autres, de comorbidités somatiques fréquentes et d’un mauvais état de santé général. Cette vulnérabilité particulière liée à la pathologie psychiatrique doit conduire à sa prise en compte comme facteur de risque de forme grave de Covid-19.

C’est pourquoi les patients porteurs de pathologies psychiatriques chroniques (schizophrénies et troubles bipolaires) doivent faire partie des publics à vacciner en priorité au cours des premières étapes de la campagne.

Association Nationale des Psychiatres Présidents et Vice-Présidents de Commissions Médicales d'Etablissement des Centres Hospitaliers, 8 décembre 2020

Lire le communiqué

 

Les messages de prévention

#POURQUOIJELEFAIS

Afin de (re)motiver l’ensemble des citoyens à adopter ces gestes barrières, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté a mobilisé un collectif de partenaires régionaux. L’objectif : s’engager ensemble pour agir contre la Covid-19, grâce au déploiement d’une campagne de sensibilisation dédiée au grand public. Le dispositif, lancé le 8 décembre, comprend un site, des affiches, des témoignages vidéo, et des tutoriels.

ARS Bourgogne-Franche-Comté, 2020-12-08

Pour en savoir plus


Le masque à l'école et l'impact sur les apprentissages

L’apparition du masque à l’école a-t-il un impact sur les apprentissages, notamment sur l’acquisition du langage chez les enfants ? Pour le savoir, France assos santé a interrogé une orthophoniste et plusieurs enseignants et élèves en école primaire, au collège et au lycée.

France assos santé, 2020-12-09

Pour en savoir plus

 

Les derniers chiffres de l'épidémie

Covid-19 : hausse de la mortalité enregistrée depuis début septembre 2020

Entre le 1er septembre et le 23 novembre 2020, la France a connu une hausse de la mortalité par rapport aux années 2019 et 2018. Déjà mesurée en mars-avril 2020, cette surmortalité touche à présent toutes les régions de France métropolitaine. Comme au printemps, elle augmente aussi en fonction de l'âge des individus. Ce dossier se fonde sur les données actualisées chaque semaine par l'INSEE en cette période de crise sanitaire.

Vie publique, 2020-12-04

Acéédez au dossier en ligne


Les chiffres clés en France au 9 décembre 2020

Calcul des indicateurs Covid-19 par Santé publique France : une évolution méthodologique

Depuis le 8 décembre, en plus des résultats des tests virologiques, ceux des tests antigéniques entrent dans la production des indicateurs épidémiologiques nationaux et territoriaux (taux d’incidence, taux de positivité et taux de dépistage). 
Par ailleurs, avec la prolongation de l’épidémie dans le temps et l’augmentation des capacités de dépistage, un nombre croissant de personnes peuvent faire plusieurs fois des tests qui s’avèrent négatifs sans que ceux-ci ne soient comptabilisés. Santé publique France a donc ajusté sa méthode de comptabilisation de ces patients afin que les indicateurs reflètent au mieux, notamment, la proportion de personnes infectées dans la population testée. 
Ces évolutions n’ont pas d’impact sur les tendances constatées et l’interprétation de la dynamique de l’épidémie.

Communiqué de presse - COVID-19 : Santé publique France adapte ses indicateurs pour surveiller au plus près l’épidémie  

Foire aux questions - SIDEP  (système d'information et de dépistage)
     

                          

*Nombre de décès mis à jour quotidiennement pour les décès survenant à l’hôpital et chaque mardi et vendredi pour les décès survenant au sein des Etablissements sociaux et médico-sociaux. L’augmentation qui en résulte ces jours-là n’est donc pas à interpréter comme une augmentation pour les dernières 24 heures. L’évolution peut aussi être liée à une actualisation des données de la ou des semaine(s) précédente(s). ** Sur les 7 derniers jours consolidés, nombre de personnes testées positives en RT-PCR ou test antigénique parmi le nombre de personnes ayant eu au moins un test pendant cette période et qui n‘ont jamais été testées positives dans les 60 jours précédents.

Santé publique France, 2020-12-09 (Chiffres mis en ligne en fin de journée)


Le point de situation le 9 décembre 2020 en Provence-Alpes-Côte d'Azur

  • 881 personnes sont hospitalisées (-26) ;
  • 325 personnes sont en réanimation (-15) ;
  • 3 016 personnes décédées (+16)

ARS Provence-Alpes-Côte d'Azur, 2020-12-09

Télécharger le point de situation complet

Veille Hebdo 2020-49 du 9 décembre 2020


Quatre résultats de tests sur cinq sont disponibles dans les 24h qui suivent le prélèvement

Entre le 1er mars et le 6 décembre 2020, on estime qu’environ 30 millions de tests RT-PCR et antigéniques ont été réalisés en France : plus de 29 millions de tests RT-PCR et autour de 900 000 tests antigéniques. Au cours de la semaine du 30 novembre au 6 décembre, 1 228 000 résultats de tests RT-PCR et antigéniques ont ainsi été validés par un professionnel de santé parmi lesquels 16,1 % sont des tests antigéniques. La semaine précédente, 1 297 000 tests RT–PCR et antigéniques avaient été réalisés dont 13,2 % étaient des tests antigéniques. La tendance à la baisse du nombre de tests, constatée depuis début novembre, marque le pas, avec une baisse de moins de 70 000 tests en une semaine.

DREES, 2020-12-10

Pour en savoir plus

 

Les publications

Vaccins et Covid-19

La revue The Lancet a publié les résultats complets du vaccin développé par AstraZeneca, tandis que ceux du vaccin de Pfizer-BioNTech ont  été publiés dans le  New England Journal of Medicine.
Après avoir été le premier pays à lancer sa campagne de vaccination, le Royaume-Uni  déconseille l’administration du vaccin de Pfizer-BioNTech  aux personnes ayant eu dans le passé des réactions allergiques conséquentes, après le constat de deux réactions allergiques suite à cette première journée de vaccination..
La Food and Drug Administration (FDA) avait publié sa synthèse détaillée dès le 9 décembre après des premiers résultats communiqués par le laboratoire  Pfizer-BioNTech.

VOYSEY Merryn, COSTA CLEMENS Sue Ann, MADHI Shabir A. (et al.), Safety and efficacy of the ChAdOx1 nCoV-19 vaccine (AZD1222) against SARS-CoV-2: an interim analysis of four randomised controlled trials in Brazil, South Africa, and the UK, 2020-12-08 DOI:https://doi.org/10.1016/S0140-6736(20)32661-1

Information for  healthcare   professionals  and the public about the Pfizer/ BioNTech  vaccine, Gov.Uk, 2020-12-08,  10 p.

POLACK Fernando P., THOMAS Stephen J., KITCHIN Nicholas (et al.) Safety and Efficacy of the BNT162b2 mRNA Covid-19 Vaccine, NEJM, 2020-12-10

Vaccines and  Related   Biological   Products  A  dvisory   Committee  Meeting, FDA, 2020-12-10, 53 p.


France, portrait social Édition 2020

Cet ouvrage propose cette année une vue d’ensemble sur l’impact social de la crise sanitaire de la Covid-19 et du premier confinement. Un éclairage est par ailleurs apporté sur les enfants, sous l’angle des inégalités sociales. Deux dossiers traitent ensuite de l’accès des jeunes adultes à l’autonomie résidentielle à la sortie de leurs études et de l’effet des réformes socio-fiscales intervenues en 2019 sur le niveau de vie des ménages. Une quarantaine de fiches synthétiques, présentant les données essentielles et des comparaisons européennes, complètent ce panorama social.

INSEE, 2020-12

Pour en savoir plus


Rapport d'information sur l'impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l'épidémie de Coronavirus-Covid-19

Ce rapport, fruit de six mois de travaux et de 56 auditions, entend pointer les forces et les faiblesses d’un système dans son ensemble : pilotage de l'Etat, organisation nationale et territoriale de la crise, système de soins. Il entend également dégager des recommandations et formuler des propositions afin de contribuer à une meilleure appréhension, à l’avenir, des crises sanitaires d’ampleur. Il reste que les inconnues sur l’épidémie sont encore nombreuses : les raisons de l’ampleur de la deuxième vague, les perspectives concernant les vaccins ou encore les conséquences à moyen et long terme de la déprogrammation médicale. Le travail entamé par la mission d’information le 17 mars 2020 continue.

Mission d'information  sur l’impact, la gestion et les conséquences dans toutes ses dimensions de l’épidémie de Coronavirus-Covid-19 , Assemblée nationale, 2020-12, 164 p.

Pour en savoir plus


L'activité grevée par la " deuxième vague " dès la fin de l'été. Impacts économiques de la crise sanitaire en Provence-Alpes-Côte d'Azur

Au troisième trimestre 2020, le PIB français rebondit de +18,7 % par rapport au deuxième trimestre. L'écart d'activité par rapport à son niveau d'avant-crise (quatrième trimestre 2019) n’est plus que de –3,7 % (contre –18,9 % au trimestre précédent). Ce rebond a été accompagné par une politique économique visant, via l’augmentation de la dette publique, à préserver autant que possible le tissu productif et les revenus des ménages. Toutefois, la deuxième vague épidémique et le reconfinement de la population provoqueraient une nouvelle contraction du PIB au quatrième trimestre, et la situation économique dépendra de l’évolution de la situation sanitaire jusqu’à l'arrivée d’un vaccin. (...)  Les dispositifs de soutien à l’économie, comme l'activité partielle et les prêts garantis par l’État, continuent de jouer un rôle de filet de sécurité. Dans ce contexte, de nombreuses incertitudes pèsent, liées à la fois à l’évolution de l’épidémie, aux perspectives des entreprises ou encore à la consommation des ménages.

MASSON Kendal, PERRON-BAILLY Étienne, INSEE conjoncture, 2020-12, 14 p.

Pour en savoir plus


Les pensions à l'ère du Covid-19. Changements récents et défis futurs

Ce document fait la lumière sur les conséquences à court et à long terme du Covid-19 pour les pensions en Europe. Les mesures à court terme ont consisté en une réduction temporaire et/ou un report des cotisations sociales, des prestations ad hoc pour les personnes âgées à risque, et l'apport de ressources supplémentaires au budget de la sécurité sociale. Toutefois, les effets à plus long terme devraient être massifs tant pour la viabilité financière que pour l'adéquation sociale. Bien que les dépenses sociales semblent pouvoir amortir les effets de la crise, les politiques de retraite font resurgir le débat relatif au conflit entre les jeunes générations qui ont besoin d'un soutien financier plus important et les générations plus âgées qui ont des droits sociaux et de retraite non durables.

NATALI David, Pensions in the age of Covid-19: Recent changes and future challenges, European  Trade Union Institute (ETUI), 2020-12, 5 p.  

Pour en savoir plus


Covid-19, quand les symptômes persistent : que sait-on des formes longues de la maladie ?

Une consultation appelée « post Covid », spécifiquement destinée aux patients atteints par des « formes longues » de Covid-19  à été ouverte à l’Hôtel Dieu de Paris en mai 2020. Cet article présente une première analyse tirée de cette consultation.

SALMON Dominique, The Conversation, 2020-12-09

Accédez à l'article


Prise en charge du corps d'une personne décédée et infectée par le coronavirus SARS-CoV-2 : actualisation des recommandations

Au regard de la situation sanitaire actuelle (deuxième vague de l’épidémie liée au Covid-19) et compte tenu des nouvelles connaissances scientifiques sur le coronavirus SARS-CoV-2, le HCSP actualise les recommandations de l’avis du 24 mars 2020 relatif à la prise en charge du corps d’une personne cas probable ou confirmé de Covid-19.

Avis, HCSP, 2020-11-30, 31 p. [En ligne le 9 décembre 2020]

Accédez à l'avis


Réponses rapides de la HAS Covid-19 et maladies chroniques : mises à jour

La Haute autorité de santé (HAS) met à jour deux réponses rapides relatives à la prise en charge ou au suivi de patients ayant une maladie chronique :

Assurer la continuité de la prise en charge du patient ayant une maladie rénale chronique , HAS, 14 p.  (mis en ligne le 10/04/2020 – mis à jour au 10/12/2020)

Continuité du suivi des personnes vivant avec le VIH et de l'offre de soins en santé sexuelle, HAS, 19 p. (mis en ligne le 10/04/2020 – mis à jour au 10/12/2020)

 

 

L'agenda

Collaborer pour la santé sur un territoire. Quelle organisation locale ? Ce que la crise sanitaire et sociale met en lumière ?

Journée d'étude 2020 de Fabrique Territoires Santé en 3 webinaires de décembre 2020 à février 2021.

La crise sanitaire et les mesures de confinement qui l'ont accompagnée ont exacerbé les inégalités sociales de santé préexistantes et ainsi révélé au grand jour ce que les acteur·trices de la prévention et de la promotion de la santé disent depuis des années sans sans être suffisamment entendus : les inégalités sociales de santé s’ancrent dans les conditions de vie ; elles s’accentuent quand les problèmes de logement, d’emploi, d’éducation… s’aggravent.

Consulter le programme

S'incrire au webinaire du 16 décembre

 

Les précédents numéros

 

Newsletter n° 64 - 8 décembre 2020

Newsletter n° 63 - 3 décembre 2020

Newsletter n° 62 - 1er décembre 2020

Newsletter n° 61 - 26 novembre 2020

 

 
 

Dernière mise à jour le 06.01.2021