Accueil > Actualités > Dernières actualités > LE CONFINEMENT RESPONSABLE - Lettre N° 13

Actualités

LE CONFINEMENT RESPONSABLE - Lettre N° 13

image environnement et COVID 19.jpg

 image lettre COVID

Au fil des années, et d’OTTAWA à SHANGHAÏ, les 9 conférences mondiales sur la promotion de la santé ont mis en exergue que notre santé est directement liée aux conditions environnementales dans lesquelles nous évoluons.

Depuis le début de cette crise sanitaire, une abondante littérature a abordé cette connexion entre sa survenue et le rôle que nous avons pris dans son émergence et dans sa propagation, par les atteintes que nous portons à notre environnement, du fait des pollutions que nous générons. Devant cette prolifération d’écrits et de prises de positions, il est difficile de demeurer neutre et objectif. C’est pourtant ce que nous avons tenté de faire en sélectionnant les quelques articles que nous vous proposons en première partie de ce treizième numéro.

Dans la deuxième partie, nous avons choisi de faire un focus sur la pollution, plus discrète mais redoutablement efficace, engendrée par l’usage du numérique, dont nous constatons aussi, combien cette crise lui déroule un tapis rouge malencontreux.

L’équipe du Comité départemental des Alpes de haute Provence, toujours à vos côtés.


Epidémie : le rôle de l’environnement –  Arte TV – 07/03/2020 (3 min)

https://www.arte.tv/fr/videos/096140-000-A/epidemies-le-role-de-l-environnement/

« Et si l'homme était aussi à l'origine du nouveau coronavirus ? Pour l'heure on ignore encore toute la chaîne de transmission du virus Covid-2019, de l'animal à l'homme, mais les chercheurs ont une certitude : en perturbant les écosystèmes, l'homme crée un terreau propice à l'apparition de nouvelles maladies. Déforestation, agriculture intensive, réchauffement climatique : pour limiter les crises sanitaires mondiales et les d'épidémies, il faut aussi protéger l'environnement. »


Podcast Coronavirus : En quoi la pandémie actuelle est-elle liée à l'environnement ? – France Inter Le virus au carré par Mathieu Vidard - 18/03/2020 (16 min)

https://www.franceinter.fr/emissions/le-virus-au-carre/le-virus-au-carre-18-mars-2020

« On s'intéresse à l'émergence de ces nouveaux virus dans l'environnement. Plus globalement, au le lien direct entre leur apparition avec la façon dont nous agissons sur les écosystèmes. » Entretien avec Jean-François Guégan, écologue et parasitologue, directeur de recherches à l'INRAE et conseiller scientifiques de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité. 


Contre les pandémies, l’écologie - Le Monde diplomatique – Mars 2020

https://www.monde-diplomatique.fr/2020/03/SHAH/61547

« En dépit des articles qui, photographies à l’appui, désignent la faune sauvage comme le point de départ d’épidémies dévastatrices, il est faux de croire que ces animaux sont particulièrement infestés d’agents pathogènes mortels prêts à nous contaminer. En réalité, la plus grande partie de leurs microbes vivent en eux sans leur faire aucun mal. Le problème est ailleurs : avec la déforestation, l’urbanisation et l’industrialisation effrénées, nous avons offert à ces microbes des moyens d’arriver jusqu’au corps humain et de s’adapter.


Comment les changements environnementaux font émerger de nouvelles maladies - The Conversation - 12/02/2020

https://theconversation.com/comment-les-changements-environnementaux-font-emerger-de-nouvelles-maladies-130967

« Au cours des quatre dernières décennies, plus de 70 % des infections émergentes se sont avérées être des zoonoses, autrement dit des maladies infectieuses animales transmissibles à l’être humain. [...] On pourrait à ce titre penser que la biodiversité représente une menace : puisqu’elle recèle de nombreux pathogènes potentiels, elle accroît le risque d’apparition de nouvelles maladies. Pourtant, curieusement, la biodiversité joue également un rôle protecteur vis-à-vis de l’émergence des agents infectieux. En effet, l’existence d’une grande diversité d’espèces hôtes peut limiter leur transmission, par un effet de dilution ou par effet tampon. […] ces dernières années, les études montrent de façon concordante que les pertes de biodiversité ont tendance à augmenter la transmission des agents pathogènes, et la fréquence des maladies associées. »


Le concept « Un monde, une santé » ou « One Health » reconnait les liens entre la santé humaine, la santé animale et l’environnement : 

https://www.oie.int/fr/pour-les-medias/une-seule-sante/ et https://www.who.int/features/qa/one-health/fr/  

« L’approche « Un monde, une santé » s’applique à la conception et la mise en œuvre de programmes, de politiques, législations et travaux de recherche pour lesquels plusieurs secteurs communiquent et collaborent en vue d’améliorer les résultats en matière de santé publique. Cette approche est particulièrement pertinente dans les domaines de la sécurité sanitaire des aliments, de la lutte contre les zoonoses (maladies susceptibles de se transmettre de l’animal à l’homme et inversement, comme la grippe, la rage et la fièvre de la vallée du Rift) et de la lutte contre la résistance aux antibiotiques (qui survient quand les bactéries changent après avoir été exposées aux antibiotiques et deviennent plus difficiles à traiter). »


Le confinement fait drastiquement baisser les émissions de CO2 dans le monde

France Inter 11/04/2020

https://www.franceinter.fr/environnement/le-confinement-fait-drastiquement-baisser-les-emissions-de-co2-dans-le-monde-mais-ca-ne-va-pas-durer

 

Synthèse : Pollution de l’air & Coronavirus proposée par la cellule de veille de l’APPA - 23 avril 2020 https://www.appa.asso.fr/synthese-pollution-de-lair-coronavirus/

« Ces dernières semaines, de multiples articles, scientifiques ou non, traitant du rapport qualité de l’air extérieur/Covid-19 sont parus. Ces publications étaient axées autour de deux questions principales (1) l’influence de la pollution de l’air sur la transmission du Covid-19 et l’aggravation des symptômes (2) les effets du confinement sur la qualité de l’air en général. L’emballement médiatique autour de cette crise sanitaire contraste avec les connaissances actuelles et les postulats jusqu’à présent émis doivent à ce titre être clarifiés. L’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique, grâce à l’expertise de plusieurs de ses membres, vous propose de faire le point sur ces deux sujets. »

 

Retrouvez cinq conseils essentiels sur la qualité de l’air intérieur, grâce à une plaquette très courte « Virus et qualité de l’air intérieur » réalisée par l’APPA

https://www.appa.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/VIRUS-1.pdf

 

Pour en savoir plus sur la qualité de l’air intérieur, retrouvez un document de deux pages de l’APPA intitulé «Polluants et confinement : améliorer l’air de mon logement ».

https://www.appa.asso.fr/wp-content/uploads/2020/04/Polluants-et-confinement-_-améliorer-lair-de-mon-logement-.pdf


Pour finir, nous souhaitions attirer votre attention sur l’impact caché du numérique sur l’environnement. « Ce secteur est responsable aujourd’hui de 4 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre et la forte augmentation des usages laisse présager un doublement de cette empreinte carbone d’ici à 2025 », estime l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) dans son guide présenté ci-dessous*. C’est une question d’autant plus préoccupante en ces temps de confinement où notre utilisation d’outils et de données dématérialisés a redoublé d’intensité. Le trafic internet aurait en effet augmenté de 70% en Italie et de 50% en France avec le confinement. Vous trouverez ici quelques suggestions pour commencer à agir dès maintenant en repensant certaines de vos pratiques et utilisations des outils informatiques.

 

Infographie « Pollution numérique : du clic au déclic » - Qu’est-ce qu’on fait ?! - 27/01/2020

https://www.qqf.fr/infographie/69/pollution-numerique-du-clic-au-declic

« C’est incroyable tout ce que l’on peut faire grâce à INTERNET ! Aucun aspect de notre vie personnelle ou professionnelle n’échappe à la toile. Tel un open bar de la donnée, on a accès à tout, en un clic, gratuitement ou presque ! Tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes. Sauf que…sauf que, nos écrans sont de fumée : ils masquent la grande quantité d’énergie et de ressources primaires requises ainsi que la pollution engendrée pour fabriquer nos précieux équipements et faire tourner la big data. Comment ? Pourquoi ? On vous explique tout pour éviter la gueule de bois virtuelle. »

 

La pollution numérique : comment réduire son empreinte digitale ? – Zéro Déchet Strasbourg

https://zds.fr/la-pollution-numerique/

« Le secteur numérique consomme environ 10% de l’électricité mondiale selon un rapport de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME). C’est autant que le secteur de l’aviation civile. Si rien est fait, en 2025, le numérique polluera autant que le trafic automobile mondial. Dans un tel contexte, comment pouvons-nous réduire la pollution numérique ? »

 

Guide de l’ADEME « La Face cachée du numérique - Réduire les impacts du numérique sur l'environnement » - Novembre 2019

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/guide-pratique-face-cachee-numerique.pdf

« Les outils numériques nous intéressent et nous séduisent : amélioration des échanges, meilleur partage de l'information, communication instantanée, autant de nouvelles pratiques qui s'invitent dans notre vie quotidienne et notre travail... Mais ils ont aussi des impacts sur l'environnement : consommations d'énergie, consommation de matières premières, pollutions, production de déchets... En tant qu'utilisateurs, nous pouvons agir pour alléger ces retombées. Ce guide donne les conseils pratiques à appliquer au quotidien. »

 

Covid 19 : 10 bons geste numériques en télétravail à connaitre – par Philippe Cloutet Aquitaine Online – 07/04/2020 http://www.aquitaineonline.com/actualites-en-aquitaine/sud-ouest/8590-bons-gestes-numeriques-en-teletravail.html

 

8 conseils pour rester écolo pendant le confinement – CleanFox – 03/04/2020

https://cleanfox.io/blog/impact-carbone/8-conseils-pour-rester-ecolo-pendant-le-confinement/

 

Merci de relayer cette Newsletter auprès de votre réseau.


Dernière mise à jour le 07.05.2020

Abonnez-vous…