Accueil > Se documenter > Vaccinations obligatoires chez les nourrissons

Se documenter

Vaccinations obligatoires chez les nourrissons

Depuis le 1er janvier 2018, 11 vaccinations sont désormais obligatoires chez l’enfant (contre 3 auparavant). Il s’agit des vaccinations contre la diphtérie, le tétanos, la poliomyélite, la coqueluche, l’Haemophilus influenzae de type b, l’hépatite B, le pneumocoque, le méningocoque C, la rougeole, les oreillons et la rubéole.

Plus de 7 enfants sur 10 recevaient déjà ces vaccinations inscrites dans le calendrier vaccinal avant la nouvelle loi.

Ces vaccinations obligatoires sont désormais exigées à partir du 1er juin 2018 pour l’entrée ou le maintien en collectivité d’enfants des enfants nés à partir du 1er janvier 2018.

La vaccination est un geste de prévention simple et efficace qui permet de se protéger contre certaines infections graves. L’Organisation mondiale de la Santé estime qu’entre 2 et 3 millions de décès dans le monde sont évités chaque année, pour la diphtérie, le tétanos, la coqueluche et la rougeole.

Face à la réémergence en France de maladies dont les conséquences sur la santé peuvent être très graves, la ministre des Solidarités et de la Santé a décidé de rendre obligatoires 11 vaccins indispensables pour les jeunes enfants, à compter du 1er janvier 2018.

Des outils d’information autour de la vaccination

 

Pour accompagner la mise en place de cette mesure, le ministère des Solidarités et de la Santé a développé une série d’outils destinés à répondre aux principales questions que peuvent se poser les parents et plus largement le grand public.

Dernière mise à jour le 24.04.2018

Abonnez-vous…